French English Retour Retour

REVOLUTION RESPIRATION


Joan Bardeletti

Une Révolution. Une Révolution comme une respiration. Une sortie à l'air libre, une bouffée d'oxygène. Une bouffée de chaleur aussi. Celle-ci se passe en Amérique du sud. Peu importe le pays et quelque soit l'époque. Plus que les autres, cette partie du monde est coutumière de cet embrasement. Tellement même que ces événements ne font plus recette dans les médias occidentaux. Quel intérêt en effet de disserter sur un énième président latino qui ne sera plus là dans deux ans ? Ce désintérêt pourrait toucher les habitants eux même. Et pourtant non. A chaque fois c'est le même enthousiasme, la volonté jusqu'à la violence. Les heurts au coeur des manifestations de la capitale, la tension sourde plus loin dans les campagnes, l'attente ailleurs. L'espoir souvent que tout va changer. Comme une utopie qu'on ne voudrait pas malmener. Ce bal fascinant de l'espoir des personnes et d'une réalité au fatalisme décevant et répété interpelle. Plus qu'un travail journalistique, j'ai souhaité pour traduire ce sentiment réaliser un portrait de ce pays à un tournant de son histoire. Chercher le ressenti des personnes plutôt que d’étaler les faits. Entre les coups d'éclats dans la capitale et l'attente sans fin dans les campagnes, quelle est la réalité du quotidien quand tout bascule ? NB : la référence (deux jours avant, trois jours après, ...) utilisée dans les légendes est le jour de la fuite du président, pic de cette révolution...


 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051580

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051579

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051576

Quatre jours avant Une petite manifestation sur la place de l'indépendance devant le palais présidentiel est dispersée par l'armée après trois heures de slogans pacifiques

Quito, Équateur - 19/04/2005

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051578

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051577

Quatre jours avant Dans la soirée, suite aux heurts, se tient une assemblée exceptionnelle des députés. A la sortie, les interviews permettent aux politiques de tous bords de donner libre cours aux envolées lyriques et patriotiques

Quito, Équateur - 19/04/2005

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051575

Deux jours avant. Messe dominicale. Le conclave pour l'election du nouveau pape se réunit. Au fil des jours, les titres des journaux balancent entre l'actualité politique du pays et l'actualité catholique du Vatican.

Quito, Équateur - 21/04/2005

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051574

Deux jours avant Les manifestations se multiplient et se veulent apolitiques. Elles se terminent inmanquablement par l'hymne national.

Cuenca, Équateur - 21/04/2005

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051573

Le jour même. En province, les étudiants ont appris la nouvelle de la fuite du président par la radio. Ils ont desertés l'université pour préparer la manifestation du soir.

Loja, Équateur - 23/04/2005

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051572

Le soir même. Les étudiants font le siège de la préfecture après avoir essayé sans succès d'en forcer les portes. De nombreux renforts policiers sont appellés à la rescousse

Loja, Équateur - 23/04/2005

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051571

Le lendemain soir. Une nouvelle manifestation était prévue mais n'a mysterieusement pas eu lieu. Après deux heures d'attente l'arme au pied, la police vide les lieux.

Loja, Équateur - 24/04/2005

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051570

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051569

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051568

Le pays est sous tension Après le départ du président, l'armée laissera t elle le processus démocratique suivre son cours ? La menace sombre passera t'elle son chemin ?

Riobamba, Équateur - 25/04/2005

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051567

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051566

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051565

Deux jours après. Dans tout le pays des réunions citoyennes se forment afin de débattre des difficultés qu'affronte le pays. L'utopie est argumentée et le civisme une évidence.

Cuenca, Équateur - 25/04/2005

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051564

Quatre jours après. Premiers signes de retour à la normale : un concert de hard rock est organisé dans un parc.

Cuenca, Équateur - 27/04/2005

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051563

Quatre jours après. Premiers signes de retour à la normale : les businessmen commencent à arpenter à nouveau les rues.

Cuenca, Équateur - 27/04/2005

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051562

Six jours après. A la frontière, à un jour de bateau de la premiere route et trois jours de la capitale, la révolution n'anime pas les conversations. C'est à peine si la sécurité s'est accentuée.

Frontière Equateur-Pérou, Équateur - 29/04/2005

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051561

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051560

Dix jours après. La capitale garde les stigmates des affrontements qui ont embrasés ses rues.

Quito, Équateur - 03/05/2005

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051558

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051557

Dans les villes du pays une tension sourde semble demeurer, comme si tout était encore possible.

Riobamba, Équateur - 06/05/2005

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051556

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051555

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051554

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051552

 

Joan Bardeletti / Picturetank BAJ0051550

Et demain ?

Riobamba, Équateur - 08/05/2005



top